213 (0) 23 782 343 / 213 (0) 558 377 485 /213 (0) 770 821 501Villa N°33, Coopérative EL- IMANE , Ben Omar . Kouba
  • fr-FR
  • English (UK)
Une prothèse dentaire est un dispositif destiné à reconstruire une dent délabrée suite à une carie ou une fracture.

Elle permet aussi de remplacer une ou plusieurs dents manquantes, soit par un moyen fixe (couronne, bridge et implant), soit par des appareils amovibles. Elle aide à retrouver une bonne fonction masticatoire, importante pour la santé générale. En outre, elles limitent le déplacement des autres dents et rétablissent les fonctions esthétique et phonétiques.
FONCTIONS DES PROTHÈSES DENTAIRES

Les prothèses dentaires permettent de restaurer une bonne fonction masticatoire, importante pour la santé générale. En outre, elles limitent le déplacement des autres dents et rétablissent les fonctions esthétiques et phonétiques.

DIFFÉRENTS TYPES DE PROTHÈSES DENTAIRES

    La prothèse fixée- Sur dents naturelles- Sur implants
    La prothèse amovible- Prothèse complète- Prothèse partielle
    La prothèse hybride
    

LA PROTHÈSE FIXÉE
LA PROTHÈSE FIXÉE SUR DENTS NATURELLES

Ce type de permet de reconstruire une dent délabrée ou de remplacer une ou plusieurs dents manquantes. Cette réhabilitation prothétique est celle qui se rapproche le plus de la dentition naturelle.

Couronne : Elle reconstitue artificiellement la couronne d’une dent délabrée. Elle permet également de corriger un défaut esthétique de forme, de teinte ou de position. Elle peut être utilisée aussi bien sur une dent vivante que sur une dent dévitalisée. Les dents sont préalablement préparées ; cette préparation consiste en la réduction en volume de la partie coronaire de la dent afin d’obtenir un moignon conique sur lequel la couronne sera scellée ou collée. De nos jours, ce type de préparation ne se fait qu’en dernier recours car les techniques modernes de collage permettent de reconstruire les dents par adhésion.

Bridge (pont) : Il permet de remplacer une ou plusieurs dents absentes en s’appuyant sur les dents adjacentes à l’édentement : les dents piliers. Un bridge prenant appui sur les deux dents adjacentes à la zone édentée permet de remplacer une ou deux dents absentes. Au-delà le risque de fracture est trop élevé. Mais on peut également réaliser un bridge de plus grande étendue en augmentant le nombre de dents piliers. La préparation des dents piliers est identique à celle des dents recevant une couronne. Tout comme les couronnes, les bridges peuvent être scellés ou collés aux dents piliers. Au cabinet Tajmouati, nous ne faisons de bridges que lorsque les dents piliers ont déjà bénéficié d’obturations. Si une dent pilier est intacte, nous nous refusons de la préparer pour une prothèse fixée. Nous privilégierons une solution implantaire qui aura l’avantage de ne pas impliquer les dents adjacentes à l’espace édenté ; et ainsi, par conséquent, les dents resteront parfaitement intactes.

Une couronne ou un bridge est constitué de deux éléments principaux aux fonctions différentes :

    l’armature : partie invisible, réalisée avec des alliages de métaux précieux (or, platine…). Avec les progrès technologiques, il est aujourd’hui également possible d’utiliser des céramiques à haute résistance (zircone, alumine, …) pour réaliser des armatures. La fonction de cette armature est de procurer la résistance mécanique des restaurations.
    la céramique : partie visible, réalisée à base de céramique (feldspathique). La fonction de la céramique est d’assurer une intégration esthétique optimale.

LA PROTHÈSE FIXÉE SUR IMPLANTS

L’implant est une racine artificielle qui constitue un ancrage stable et résistant sur lequel s’insère une prothèse dentaire amovible ou fixée. L’implant a une forme de vis, de taille comparable à celle d’une racine naturelle et s’intègre progressivement et durablement dans l’os ; on parle alors d’ostéointégration. Il est usiné en titane, matériel compatible avec les tissus et l’os humain (biocompatible).

Pour les prothèses fixées sur implants, il peut s’agir soit de couronne soit de bridge, permettant respectivement de remplacer une ou plusieurs dents. Ces restaurations peuvent être scellées ou vissées sur les implants. Contrairement aux bridges sur dents naturelles, ces restaurations présentent l’avantage majeur d’éviter l’utilisation des dents adjacentes comme ancrages. Cette technique non invasive permet d’assurer la pérennité des dents voisines.



LA PROTHÈSE AMOVIBLE

La prothèse amovible est, comme son nom l’indique, une prothèse qui peut être enlevée. Elle remplace généralement plusieurs dents. Elle peut être complète ou partielle.

Souvent, elle constitue, dans le court terme, une alternative moins onéreuse à la prothèse fixée. La prothèse amovible reste également un traitement indiqué chez des patients réfractaires à l’utilisation d’implants ou lors de contre-indications relatives à la santé générale ou en présence des conditions anatomiques osseuses nécessitant des greffes importantes. Les prothèses amovibles partielles nécessitent des contrôles réguliers par le médecin-dentiste avec parfois des rebasages ou des réparations qui ont un coût.

La prothèse partielle amovible convient parfaitement pour des réhabilitations provisoires ou transitoires durant une période de cicatrisation osseuse et gingivale.

Toute prothèse amovible comporte une base plus ou moins étendue, le plus souvent en résine acrylique rose imitant la gencive, et servant de support à des dents artificielles; celles-ci sont en résine ou en porcelaine. On distingue la prothèse amovible complète et la prothèse amovible partielle.

LA PROTHÈSE AMOVIBLE COMPLÈTE :

Une prothèse amovible complète remplace la totalité des dents d’une arcade ainsi que les tissus de soutien. Elle recouvre l’ensemble de la crête résiduelle ainsi que le palais au maxillaire supérieur. Sa rétention découle de l’effet de « ventouse ». Il en résulte que la rétention de la prothèse dépend notamment de son extension, de son adaptation aux tissus de soutien, de l’anatomie ainsi que de la qualité et la quantité de la salive ; une bonne occlusion (engrènement des dents) s’opposera par ailleurs au basculement de la prothèse.

La rétention d’une prothèse totale supérieure est nettement plus favorable que celle d’une prothèse inférieure.

LA PROTHÈSE AMOVIBLE PARTIELLE

Une prothèse amovible partielle est constituée soit d’une base complètement en résine servant de support aux dents artificielles, soit d’une armature métallique en chrome-cobalt (appelée châssis) garnie de résine acrylique supportant les dents de remplacement. La rétention de cette prothèse est assurée par des crochets qui s’insèrent sur des dents naturelles. Une prothèse à châssis métallique est pourvue d’appuis dentaires qui s’opposent à son enfoncement progressif dans la muqueuse sous-jacente, ce qui limite les risques d’inflammation gingivale autour des dents persistantes. Plus rigide et plus résistante, elle doit être préférée dans la majorité des cas.

LA PROTHÈSE HYBRIDE :

Toute prothèse partielle ou complète peut trouver un complément de rétention au niveau de racines naturelles ou artificielles (implants) par l’intermédiaire de dispositifs appelés « ancrages »

Avantages Prothése fixée

    Fixée en bouche de manière permanente
    Ressentie par le patient comme partie intégrante du corps
    Rétablit complètement la fonction masticatoire
    Très esthétique
    Ecosystème buccal respecté

Avantages Prothése amovible

    Traitement rapide
    Traitement économique et simple
    Modifiable lors de la perte des dents